Laboratoire de Recherche et d’Analyse sur le Développement Economique et Social (LARADES)

    Tutelle

Le Laboratoire de Recherche et d’Analyse en Développement Economique et Social (LARADES) est un laboratoire de recherche de la Faculté de Droit, d’Economie et Gestion de l’Université de Tahoua (Niger). Il trouve son ancrage pédagogique dans le cadre du Master Economie du Développement et l’Environnement (EDE).

     Objectifs

Le LARADES a pour objectif de mener des études et des recherches qui s’intéressent aux développements récents de l’analyse socioéconomique. Par ailleurs, le LARADES encourage les recherches pluridisciplinaires s’inscrivant dans une perspective véritablement comparative. Le LARADES accueille des doctorants aptes à intégrer le milieu de la recherche scientifique, et envisageant une carrière universitaire. Il inclut aussi la formation de chercheurs spécialisés en développement, en gestion des ressources naturelles et des territoires.

      Organisation

 Le LARADES intègre les enseignants-chercheurs du département d’Economie et Gestion, des enseignants-chercheurs et chercheurs associés, les doctorants et certains étudiants du master d’Economie du développement et l’environnement (EDE) de l’Université de Tahoua.

 

                                                                                    Programmes de recherche

Le projet scientifique du laboratoire comprend quatre programmes de recherche interdépendants et complémentaires autour des questionnements récents de l’analyse économique, et leur opérationnalisation dans le contexte des pays en développement. Le LARADES favorise la construction d’une démarche pluridisciplinaire autour des relations entre l’économie, l’environnement, l’économétrie spatiale. Au plan international, les travaux du LARADES s’inscrivent dans des réseaux de recherche structurants (GREThA, LASDEL, 2 CEFRED) et des plans d’action des partenaires techniques et financiers de développement (PNUD, UE, USAID, DFID, AFD, JICA, GIZ, etc.). Au plan national, ils s’insèrent dans les priorités socioéconomiques de l’Etat et des collectivités territoriales.

Programme de recherche 1 : Croissance, bien-être et développement durable

Les objectifs du développement post-2015 tels que prônés par les Nations Unies mettent l’accent sur un développement à la fois durable et inclusif. La durabilité du développement renvoie à des notions très variées mais interdépendantes, sur la protection de l’environnement, l’inclusion sociale, l’inclusivité de la croissance économique et la sécurité. Les débats en cours mettent en évidence la nécessité de rechercher un ou des nouveaux modèles de développement qui traitent de manière cohérente ces différentes questions. Dans ce contexte, les objectifs scientifiques de ce programme sont de mener des travaux de recherche à la croisée des réflexions sur la dynamique du développement économique, l’analyse des comportements humains, la prise en compte des problématiques d’équité intra et intergénérationnelle et les rapports entre la paix, les conflits, la sécurité et le développement. Les travaux de ce programme s’inscrivent dans des référentiels théoriques qui abordent l’économie du bien-être, l’économie politique, l’économie expérimentale, l’économie des conflits et mobilisent des outils méthodologiques diverses dont les études de cas, l’économétrie, la théorie des jeux, etc

Programme de recherche 2 : Agriculture, environnement et développement durable

Ce programme place la question du développement durable et la prise en compte des contraintes physiques et environnementales au centre des réflexions qui seront menées. Il met ainsi l’accent sur la définition et la conduite des politiques publiques en matière de sécurité alimentaire et de gestion des ressources naturelles. Les principaux domaines d’application de ce programme sont l’alimentation, l’économie de l’eau, l’économie de l’énergie, les politiques environnementales, la gestion des ressources naturelles et des écosystèmes. Mais des champs comme la gestion des déchets, les études d’impact environnementales, la gestion durable des territoires feront aussi l’objet d’investigation.

Programme de recherche 3 : Résilience et dynamique des structures rurales

Ce programme s’intéresse aux principaux risques et chocs et analyse les comportements d’adaptation et de résilience des ménages ruraux. Privilégiant l’interdisciplinarité, il propose des réflexions sur l’évolution des espaces ruraux et les dynamiques spatiales des sociétés rurales. Il propose également d’examiner l’efficacité des politiques publiques de lutte contre la vulnérabilité des ménages en zones rurales sub-sahariennes (social safety nets programs). Ce programme se veut donc à la fois un cadre de réflexion et d’analyse approfondies sur les moyens d’existence, les institutions, l’espace, les territoires et les cultures du milieu rural. Ce programme est subdivisé en trois principales composantes, dont chacune est sensée investiguer et proposer des solutions opérationnelles pour un meilleur développement rural.

 Programme de recherche 4 : Finance et développement

Ce programme de recherche, qui s’intéresse aux domaines de l’Economie et de la Finance internationales, est recentré sur les enjeux et les nouvelles orientations du financement du développement et de la coopération internationale. Il aborde, d’une part, les questions d’aide au développement, de transferts de fonds, de migration, de microcrédit, etc., en relation avec les politiques de réduction de la pauvreté. D’autre part, cet axe aborde les enjeux des mutations liées à la finance internationale et leurs conséquences sur les économies en développement. Il s’agit d’étudier les implications macroéconomiques (choix de régimes de change, spécification de la politique économique, caractéristiques de l’intermédiation, etc.) et microéconomiques (réglementation prudentielle, gestions des risques bancaires, etc.) des changements inhérents aux marchés internationaux de capitaux.

Institutions partenaires

Université Abdou Moumouni de Niamey, Université d’Abomey Calavi, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Gretha, University of Sokoto (Nigeria), etc.

Equipes de recherche Equipe de recherche : politiques de développement et Evaluation politiques publiques

Pr Hamadou Daouda Youssoufou, Directeur du LARADES ;

Pr Combary Omer, Université Ouaga 2, Economie du développement ;

Dr Mohamed Bello Ibrahim, Maître assistant, Economie du développement ;

Dr Maichanou Ahamadou, Assistant, Economie du développement.

Equipe de recherche : financement du développement et économie rurale

Dr Mamane Boukari, assistant, Financement du développement, Dr Issoufou Oumarou, Assistant, Economie financière ;

Dr Garba Ibrahim, Assistant, Economie agricole ;

Dr Oumarou Faroukou, Assistant, Finance islamique.

Equipe de recherche : environnement et territoire

Pr Noel Thionbiano, Université Ouaga 2, Economie de l’environnement ;

Dr Rabiatou Samna Soumana, Maître assistante, Economie du transport ;

Dr Mani Abdou, Assistant, Economie de l’environnement ;

Dr Souleymane Boubacar, Assistant, Economie appliquée.

Contact Université de Tahoua

BP : 255 Tahoua (Niger) Mail : larades.uta@gmail.com ; yankori2000@yahoo.fr.